mercredi 19 septembre 2007






If i could see you again

5 commentaires:

pigeon perdu a dit…

if i could see you again it would be so nice.
I miss you a lot here in my lost country side where land art evoques something old fashioned. I'm sure you'd be like a fish in a bocal working on this desert mountain where even plants don't want to grow. I'm sure you miss south where people are real and honnest and sometimes extreme. I'm waiting for this time where you and i will be able to leave our sad cities for sunny road trips. If this happens soon, i'd take my new rotten car till the sunset.
Hope this makes you dream.
miss you.
kisses.kisses.

Anonyme a dit…

Je l'avoue, j'ai mis du temps a adherer, me culpabilisant de la noiceur de quelques oeuvres.
Aujourdhui tu enlumines mon regard de tes nouveaux dessins. C'est de nouveau la malle aux tresors, celle de l'enfance, a jamais ouverte et fragile. Paptou

Anonyme a dit…

Je l'avoue, j'ai mis du temps a adherer, me culpabilisant de la noiceur de quelques oeuvres.
Aujourdhui tu enlumines mon regard de tes nouveaux dessins. C'est de nouveau la malle aux tresors, celle de l'enfance, a jamais ouverte et fragile. Paptou

iiwaiiwaiiii a dit…

ooooooo

Chicken a dit…

Bravo Marion, ça faisait un petit moment que je n'étais pas venu sur ton blog. Je trouve que ton travail a gagné en richesse, en maturité aussi. Tes dessins racontent plus encore, qu'ils ne le faisaient auparavant. Peut être plus ouvert, comme si tu avais élargi ton espace. Bises